Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘tombes’

Des archéologues grecs ont mis au jour en Macédoine 43 tombes datant de l’âge du fer à l’époque hellénistique

Ces tombes contiennent de multiples armes, objets et bijoux de grande valeur, a indiqué mercredi le ministère de la Culture.4 tombes datent de l’époque du fer (deuxième moitié du VIIe siècle – 580 avant JC), 31de l’époque archaïque (580-480 avant JC) dont 20 contenant des squelettes d’hommes et 11de femmes, et 8 des époques classique et hellénistique (480-279 avant JC), a précisé un communiqué du ministère. Parmi les tombes hellénistique figure celle d’une petite fille, dans laquelle se trouvait une couronne de bronze recouverte d’or, 3 vases en terre, un canthare (vase large avec deux anses hautes) en bronze et une tête en terre de la morte, « d’une facture exceptionnelle », selon les experts. Dans les tombes d’hommes de l’époque archaïque, les archéologues ont découvert des casques en bronze, des couronnes en or, des armes en fer (épées, lances, couteaux), des bijoux en or, argent, bronze et fer, des idoles en terre, des représentations d’animaux et des vases en terre en en bronze. 2 tombeaux féminins étaient « particulièrement riches » en bijoux de toute sorte (colliers, boucles d’oreilles, bagues, pendentifs) en or, argent bronze et fer, et contenaient aussi des vases, des figurines et autres objets. Ces trouvailles ont été faites au cours de la dernière campagne annuelle de fouilles dans un cimetière antique étudié depuis 2000 par les archéologues grecs dans la région du hameau de Archontiko à 5 km de l’ancienne capitale antique macédonienne de Pellas, dans le Nord de la Grèce. Depuis 2000, les chercheurs ont mis au jour sur ce site dans un espace d’un hectare qui représente seulement 5% de l’ensemble du cimetière, un total de 915 tombes dont près de la moitié datent de l’époque archaïque. Les femmes étaient enfouies avec la tête à l’Est, au Nord et au Sud, jamais à l’Ouest, tandis que les hommes avaient leur tête vers l’Ouest, le Nord et le Sud  mais jamais vers l’Est selon un communiqué.

D’autre part, une équipe d’archéologues britanniques et grecs a établi après des fouilles que l’îlot inhabité de Daskalio dans l’archipel de Cyclades en mer Egée était un important site et lieu de culte préhistorique de la région.Cette équipe a confirmé une hypothèse faite pour la première fois en 1960, lors de la mise au jour de centaines de statuettes et vases brisés datant de l’âge du bronze (2000 avant J-C) sur l’île proche de Kéros mais qui ne provenaient pas de cette île.Cet été les archéologues ont mis au jour sur Daskalio des ruines d’un bâtiment dont certains atteignaient une longueur de 16 mètres.Selon eux, il s’agit d’un des plus grands bâtiments de l’âge du Bronze jamais découverts dans la région. Ils ont aussi mis au jour une cache qui comprenait 340 galets et trois haches en cuivre ou en bronze.Les archéologues tentent depuis des décennies de savoir si les statuettes en marbre découvertes à Kéros ont été brisées par des pilleurs avant le début des fouilles en 1963.

Grâce à leurs nouvelles découvertes, ils sont maintenant convaincus « que les objets ont été cassés délibérément », lors de cérémonies liées à ce culte.

source:

http://www.rtbf.be/info/societe/divers/des-tombes-antiques-mises-a-jour-en-macedoine

Read Full Post »