Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Actualités’ Category

POUR NOUS SUIVRE …

POUR DES RAISONS PRATIQUES, POUR NE PAS AVOIR TROP DE DONNÉES À GÉRER SUR DES BLOGS DIFFÉRENTS, LES NOUVELLES INFORMATIONS REPRISES JUSQU’À PRÉSENT SUR « A.R.T. AGIR POUR LES RELIGIONS DE LA TERRE » LE SERONT DORÉNAVANT SUR « CEUX DE GARGAN » : http://garganiioi.blogspot.fr/

MERCI DE NOUS AVOIR SUIVI JUSQU’À PRÉSENT ET À TRÈS BIENTÔT SUR « CEUX DE GARGAN« .

Read Full Post »

L’universitaire Christian Joseph Guyonvarc’h, linguiste et historien, spécialiste reconnu au plan international des études celtiques, est décédé le 9 janvier dernier, a-t-on appris auprès de l’un de ses éditeurs, les éditions Armeline.

Traduit dans une dizaine de langues, Christian J. Guyonvarc’h était un spécialiste de la mythologie et des langues celtiques. Il avait soutenu sa thèse de doctorat d’Etat en 1980 sous la présidence du grand linguiste et philologue Georges Dumézil, qui n’a accepté cette responsabilité qu’à trois reprises au cours de sa longue carrière.

Né à Auray (Morbihan) en 1926, bretonnant de naissance, cet érudit, qui a mené ses recherches toute sa vie avec son épouse, Françoise Le Roux, spécialiste des religions et également élève de Dumézil, avait enseigné pendant plus de 20 ans l’irlandais ancien et le breton à l’Université de Rennes II.

Il était l’un des très rares spécialistes à maîtriser les trois principales langues celtiques (gaélique, gallois et breton) dans leurs états ancien, moyen et moderne, donnant un accès direct aux sources. A ce titre, Jean-Marie Gustave Le Clézio (prix Nobel de littérature), qui dirige la collection « l’Aube de peuples » chez Gallimard, lui avait confié la traduction de l’épopée irlandaise « La razzia des vaches de Cooley ».

Parmi ses ouvrages de référence, « Magie, médecine et divination chez les Celtes » (Payot), ou « Le sacrifice dans la tradition celtique » (Armeline). Il a également collaboré à de nombreux ouvrages collectifs français ou internationaux, dont l' »Encyclopedia of religions », sous la direction de Mircea Eliade (MacMillan and Free Press, 1986-1987), l' »Encyclopaedia Universalis » ou le « Dictionnaire des symboles » chez Robert Laffont (collection Bouquins).

Il avait enfin rédigé une édition commentée du « Catholicon » (rééditée en 2005) de Jehan Lagadeuc (1464), dictionnaire breton-latin-français et, à ce titre, premier dictionnaire en français.

Les éditions Armeline devraient publier plusieurs textes inédits dans les années à venir, selon l’éditeur Laurent Planchais-Lagatu.

(source :  http://www.rennes.maville.com/)

———————————————————————————————————–

 

 

Read Full Post »

Le druidisme est désormais reconnu en Grande Bretagne comme religion, et le Druid Network a été reconnu comme organisme servant une religion !

« It is with great pleasure we announce to the membership that at a meeting of The Charity Commission on the 21st September The Druid Network was accepted as a charity that furthers religion. This is the culmination of many years of hard work, the Charity Commission did not grant this lightly and questioned all aspects of druid practice, belief, coherence and the public character of The Druid Network (whether TDN is beneficial to the public). What this means is that Druidry is now accepted as a valid religion under English Charity Law. This gives Druidry equal status with other accepted religions in all areas including the workplace; a huge step and cause for great celebration.

Further details will be given on the website once registration has been completed.

Phil – on behalf of The Trustees. »

Le site du Druid Network : http://druidnetwork.org/

Et sa version francophone : http://druidnetwork.org/fr

Read Full Post »

Pour  :

1- que le temple de Mithra soit sauvegardé, protégé et valorisé afin de contribuer à l’attrait touristique et au rayonnement d’Angers, notamment en empêchant la signature du permis de construire tel qu’il est proposé.
2- trouver un arrangement  avec Eiffage qui lui permette de réaliser son projet tout en préservant ce patrimoine qui ne lui appartient pas moralement, et qu’Eiffage accepte de vendre à l’Etat la parcelle de terrain sur lequel se trouve le mithraeum. Pour les parkings, une solution  rationnelle existe et dont la construction ne devrait pas coûter plus cher que ce qui est   prévu! Le terrain étant pentu, les places manquantes pourraient très bien être à un 3ème niveau sur la partie de terrain la plus haute.
3- que soient conservés dans un musée à Angers, tous les objets trouvés in situe, y compris les plus rares comme ces 4 lampes à huile en forme de tête humaine d’un type rarissime (jusqu’à présent , un seul exemplaire était connu et exposé au British Museum  ). Le vase  zoomorphe, lui, est unique.

il faut sauver le temple de Mithra d’Angers : signez la pétition http://www.petitionduweb.com/voirpetition.php?petition=7692

___________________________________________________________________________________________

pour conclure cette lamentable histoire,  le 1er octobre 2010,  les bulldozers ont détruit le dernier pan de mur qui restait du temple à Mithra à Angers. Pour ce qui est de ce qui a pu être « démonté », il reste maintenant à savoir s’il sera reconstitué dans un hypothétique musée sur l’histoire de la ville…

___________________________________________________________________________________________

Read Full Post »

Brocéliande, le verdict sur les 4 audiences

a penché en faveur de la fôret…!

« Le permis de construire du 17 novembre 2006 accordé par le préfet d’Ille-et-Vilaine au SMICTOM Centre Ouest 35 et les arrêtés leur autorisant ‘exploitation d’un centre d’enfouissement et d’une usine de pré traitement de d’ordures ménagères sont annulés .

Le SMICTOM devra verser la somme de 1000 euros à l’association Sauvegarde de Brocéliande »

Extraits des conclusions du tribunal administratif de Rennes.

A tout ceux qui ont lutté, de près ou de loin, pour préserver le plus grand massif forestier de Bretagne, A tout ceux qui se battent pour nos libertés, A ceux qui n’ont pu être là qu’avec le cœur, Mais aussi aux sceptiques, fatalistes, conformistes…

Il n’est pas toujours facile de parler des arbres, de la terre nourricière dans un monde aveuglé par un besoin de confort industriel démesuré …!!!

Mais toute cette énergie, toutes ces années passées à chercher le moyen de faire entendre nos cris de révoltes face aux choix du système monétaire, n’auront pas été vaines… !

Et pourtant, même si nous avons été entendus, ce n’est pas fini !!

De nouveaux projets de lois circulent (Directive (n°2008/98/CE ) annonçant le remaniement de la gestion d’ordures, contraire à l’objectif de valorisation et de recyclage. Il y est question de débattre de la définition même de déchets, de redéfinir les notions de valorisations et d’élimination, d’enfouissement (« y compris l’enfouissement dans le sous-sol marin »),etc…

Gardons un œil ouvert !!!

Pour Brocéliande, de nouveaux et beaux projets sont en train de mûrir dans nos chaudron pour redonner à la forêt ses « hêtres de noblesse »…pour insuffler à la Bretagne un vent de liberté …… nous revenons vers vous dès que la potion sera prête !!!

Solidairement,

Les Sorcières de Brocéliande

PS : Le 26 mars a eu lieu l’appel du jugement en correctionnel du 3 décembre 2009 concernant la réparation du dommage écologique du à la destruction et l’altération du milieu de vie d’ espèces protégées (rainette verte, tritons, salamandres…) , reprochée par les associations au SMICTOM mais non retenu en première instance.

Nous vous informerons du verdict dès que nous le connaîtrons.

Pour toutes les infos, accès au grimoire… :

http://dansesorcieres.canalblog.com/archives/01_proteger_broceliande/index.html

Read Full Post »

Angleterre – Les officiers de police païens ont obtenu huit jours de congés pour célébrer les « vacances religieuses » qui comprennent Halloween et le solstice d’été. Cette mesure fait suite à la création d’une association de police païenne représentant les officiers qui célèbrent la nature et croient en de nombreux dieux. Une rencontre a eu lieu entre un porte-parole de l’association et des autorités de police pour encourager la reconnaissance des officiers païens. « Le paganisme n’est pas « New Age » ou la célébration des arbres. Ce n’est pas quelque chose de clandestin, horrible ou diabolique comme certains le pensent. De nombreuses personnes croient qu’il s’agit de danser nu autour du feu mais les rituels ne sont pas comme ça », explique le porte-parole de l’association, Andy Pardy. La police du Hertfordshire vient donc d’offrir aux officiers croyants les huit fêtes annuelles païennes, incluant Halloween (le Nouvel An païen) et le solstice d’été en juin.

source: zigonet.com

Read Full Post »

puyraveauLe musée des Tumulus de Bougon réunit pour la première fois des objets
intacts du néolithique, découverts par quatre adolescents près de Thouars (79).

L’histoire a quelque chose de rocambolesque mais elle se conclut de la plus belle des manières au musée des Tumulus de Bougon. Elle commence en 1964. Des adolescents, réunis dans un « Club archéologique et spéléologique », entreprennent de « gratter » le site des dolmens de Puyraveau, dans un champ de Saint-Léger-de-Montbrun près de Thouars.
Les Indiana Jones en herbe ont le nez fin : ils mettent au jour un incroyable trésor, qui dormait sous les pierres depuis le néolithique, des pointes de flèches, des poignards en silex, des éléments de parure, des vases…
« C’est le plus riche dolmen de France », confirme Elaine Lacroix, le conservateur du musée des Tumulus de Bougon. Non seulement, les objets foisonnent mais en plus, la plupart sont intacts.
Dans l’enthousiasme de leur découverte et de leur jeunesse, les adolescents en oublient la loi sur la protection du patrimoine archéologique, qui interdit strictement de se livrer à ce genre de fouilles sans en avoir ni les compétences ni l’autorisation…
S’ils tiennent scrupuleusement un inventaire de leurs trouvailles, il n’est pas dressé dans les règles de l’art. Leur aventure tourne court. Les objets sont dispersés dans différents musées ; certains sont conservés en cachette par les adolescents eux-mêmes, d’autres échangés.

Un scoop scientifique et patrimonial

« Personne n’a vu l’ensemble de ce dolmen rassemblé », affirme Elaine Lacroix, à la fois émue et heureuse d’avoir réussi cette gageure avec le concours de son équipe des Tumulus et l’aide précieuse d’un doctorant, Vincent Ard, propulsé commissaire scientifique de l’exposition « Puyraveau, le secret du dolmen ».
Vincent Ard, parti à son tour en quête, pour percer le secret de Puyraveau, et qui a retrouvé les adolescents à l’origine de la découverte, désormais sexagénaires. Certains décident de donner leur collection personnelle au musée, d’autres acceptent de la prêter.
« Nous avons souhaité réunir tous les objets dans cette grande vitrine pour créer ce choc visuel, explique Elaine Lacroix. C’est une petite exposition mais elle est grandiose par ce qu’elle présente. C’est un scoop scientifique et patrimonial. »

Isabelle Pasquet
nr.niort@nrco.fr

l’expo est visible jusqu’au 3 janvier 2010
Renseignements au Musée des Tumulus 05 49 05 12 13

Read Full Post »

Les fouilles archéologiques projetées par Matthieu Poux, l’universitaire lyonnais, sont interdites cet été sur le plateau de Corent, Puy-de-Dôme. Elles feraient de l’ombre à Gergovie

Après un premier refus de la CIRA – Commission interrégionale de la recherche archéologique – d’autoriser de nouvelles fouilles archéologiques sur l’oppidum de Corent, la réponse définitive est tombée : c’est non. Les fouilles sont suspendues pour un an sur ce plateau qui domine la vallée de l’Allier, à mi-distance entre Clermont-Ferrand et Issoire. Le dossier a été évoqué devant le Conseil national de la recherche archéologique, ainsi qu’à la direction de l’Architecture et du Patrimoine au ministère de la Culture et de la Communication, où Matthieu Poux a été reçu. Le refus définitif intervient également après consultation d’un second expert, « dont l’avis est largement concordant avec le premier », affirme la DRAC – Direction régionale des Affaires culturelles d’Auvergne. Un point que dément l’archéologue lyonnais. Dans un long communiqué, il réagit à cette seconde interdiction, et précise, que l’on n’a pas tenu compte de l’avis du contre-expert. « Contrairement à ce que laisse entendre le communiqué de la DRAC d’Auvergne, il préconisait une poursuite limitée des opérations de terrain » Matthieu Poux soutient aussi que cette décision « ignore les mises en garde réitérées des responsables scientifiques de la fouille, quant aux menaces qu’elle fait peser sur la pérennité de ses recherches, des financements et des équipes dont elles dépendent ». Il poursuit : « L’arrêt des opérations de terrain menées par les archéologues, sur un site particulièrement exposé aux pillages et aux travaux agricoles, aura des conséquences irrémédiables sur la protection d’un patrimoine, dont l’importance est reconnue à l’échelle européenne. Il est d’autant plus regrettable qu’il coïncide avec la mise en œuvre d’un important projet de mise en valeur des vestiges et des résultats, prévu pour l’été 2010 » Le brillant universitaire lyonnais travaille sur le site de Corent depuis 2001, et année après année, il a très vraisemblablement mis à jour Nemessos, la capitale des Arvernes. De quoi susciter de solides jalousies, et des découvertes qui font ombrage au site officiel de Gergovie tout proche. Le lieu présumé de la bataille est contesté de longue date à Clermont-Ferrand. Si le Lyonnais n’intervient pas dans la polémique, ses propos au profit de Corent relancent le débat… A plusieurs reprises, Matthieu Poux déclare aux médias tant locaux que nationaux (Europe 1…) : « Il ne faut pas se voiler la face : à Gergovie, on ne trouve rien de gaulois, seulement une ville gallo-romaine […]. Tout serait parfait, si les vestiges de Corent, on les avait trouvés à Gergovie » ! A Clermont-Ferrand, les instances archéologiques ne pouvaient pas laisser dire que le site officiel de Gergovie est une coquille vide… La sanction est venue, mesquine et révélatrice de la chape pesante qui étouffe l’archéologie en Auvergne. La suite dans un an…
Des prospections sans fouilles

Du nouveau pour Matthieu Poux. La Drac d’Auvergne vient de lui proposer de continuer ses prospections à Corent, sans fouilles, pour lui permettre de préciser ses travaux. En 2001, le Lyonnais a fouillé du gallo-romain à Corent, puis est tombé sur des vestiges gaulois considérables. Les résultats ont connu un retentissement européen. Ses découvertes ont remis en question la thèse sur le peuplement de oppida de Vincent Guichard, directeur du centre archéologique de Bibracte et président de l’association pour la recherche sur l’âge du fer en Auvergne. Elles ont aussi diminué l’importance du sitede Gergovie comme capitale des Gaules, au profit du site de Corent. « Une subvention équivalente aux années antérieures lui est proposée », a précisé Frédérik Letterlé, qui a renchéri : « Il n’est en rien « éjecté ». Personne ne remet en cause la qualité de ses travaux, et notre proposition est tout à fait honorable ».

Source : leprogres.fr

Read Full Post »

broceliande

Rendez vous le jeudi 09 juillet à 10h00 au Tribunal Administratif de Rennes (3, Contour de la Motte)

Depuis 5 ans, l’association Sauvegarde de Brocéliande s’oppose aux projets de Centre de Stockage de Déchets Ultimes (C.S.D.U type II) et d’usine de traitement de déchets portés par le SMICTOM Centre Ouest d’Ille et Vilaine comprenant 65 communes. Ces projets se situent au cœur d’une zone naturelle en Forêt de Brocéliande. .

Aujourd’hui, la justice a reconnu le risque pour la sécurité publique que faisait courir ce projet à raison de l’absence de prise en compte du risque d’incendie. L’étude d’impact a ainsi été considérée comme insuffisante sur ce point, mais également, à raison de l’absence de prise en compte du patrimoine culturel de Brocéliande, des mythes et légendes que véhicule cette forêt. C’est pourquoi, les travaux de construction de l’usine de traitement de déchets ont été suspendus depuis décembre 2007. Malgré les procédures engagées, les travaux du C.S.D.U continuent et aboutissent, au mépris du droit et au prix de la destruction d’une zone humide d’environ trois hectares, de 7 espèces protégées (rainette verte, tritons, salamandres…), et d’un site dont les caractéristiques écologiques sont exceptionnelles. Cela sans compter l’atteinte portée au patrimoine culturel lié à la forêt de Brocéliande.

Le Jeudi 09 juillet à 10h00 au Tribunal administratif de Rennes les recours menés par les associations « Sauvegarde de Brocéliande »et « SOS Brocéliande » à l’encontre des projets du SMICTOM seront examinés :

– recours en annulation de l’autorisation d’exploiter l’usine

– recours en annulation de l’autorisation d’exploiter le centre d’enfouissement

– recours en annulation du permis de construire de l’usine

– recours concernant les travaux de terrassement sans autorisation

Il s’agit là d’une journée cruciale pour l’ avenir de Brocéliande. Une mobilisation de grande ampleur est nécessaire pour dire non au désastre qui se joue actuellement sur le site de Point Clos.

Association Sauvegarde de Brocéliande Rue Val aux fées – 56430 Concoret Contact : 06.71.87.28.62

Mail : sauvegarde_broceliande@yahoo.fr

Site : http://www.sauvegarde-broceliande.org

Read Full Post »

Bienvenue au Solstice d’été à Plouharnel 18-22 juin 2009 MEGALITHES ENTRE CIEL ET TERRE Une chance unique d’approcher le mystère des mégalithes de Carnac. Conférences, débats, observations des levers et couchers de soleil, visites commentées –à pied, en bateau, en ULM et en hélicoptère-, ateliers, expositions, projections de films, contes, musique…

http://solsticefrench.megalithes.info/

Read Full Post »

Older Posts »