Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for novembre 2008

L’archéologue vannetais Philippe Gouezin prépare le troisième tome de son inventaire des mégalithes du Morbihan. Un travail qu’il juge indispensable à la préservation de ces monuments.
« Il y a véritablement urgence car une partie importante de notre patrimoine mégalithique est tout simplement menacée de disparition. Dans le sud-ouest du Morbihan, 44 % des monuments recensés au XIX e n’existent plus », s’inquiète Philippe Gouezin, archéologue rattaché au CNRS. La faute à une urbanisation mal maîtrisée, aux remembrements des exploitations agricoles, mais aussi à l’ignorance de certains qui ne voyaient dans les mégalithes que d’encombrants tas de cailloux. « Depuis quelques décennies, on en détruit heureusement beaucoup moins, nuance Philippe Gouezin. Mais parmi ceux qui subsistent, un trop grand nombre est en état de délabrement. Ils sont en danger ».
Animé par un souci de préservation et de transmission du patrimoine, l’archéologue vannetais a publié les deux premiers tomes de son inventaire des mégalithes du Morbihan aux éditions de l’Institut culturel de Bretagne. Ce travail l’a occupé pendant une vingtaine d’années.
Il s’est tout d’abord intéressé à une vaste zone au nord d’une ligne Cléguer-La Gacilly. Le second ouvrage a été consacré à un secteur sud-ouest, de part et d’autre d’une diagonale Pont-Scorff-Quiberon. Philippe Gouezin s’attaque désormais à une frange sud-est qui va d’Auray à Glénac. « Comme pour les deux précédents secteurs, j’ai recueilli toutes les données existantes sur les menhirs, dolmens, tumulus et autres allées couvertes. Ces informations sont souvent incomplètes, voire erronées. D’ici fin 2008 et toute l’année 2009, je vais me rendre sur le terrain pour effectuer des observations : je dresse un plan précis du monument, je prends des photos, j’établis un état des lieux… Je m’attends à en trouver entre 300 et 350 parmi ceux répertoriés. Et il est probable que j’en découvre d’autres, comme ce fut le cas dans les landes de Lanvaux ».
Alimenter la carte archéologique de France
Pour effectuer ses recherches, Philippe Gouezin dispose d’une autorisation de la préfecture de région. Il tient à le faire savoir auprès du grand public afin que son travail soit facilité, notamment à l’approche des monuments. Une fois rassemblées, les observations du chercheur morbihannais seront transmises au service régional d’archéologie et compléteront la carte archéologique de France. « Des travaux similaires ont été menés dans les Côtes-d’Armor, l’Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique. Un inventaire est également en cours dans le Finistère. Tout cela permettra d’avoir une idée plus précise de l’état du mégalithisme en Bretagne ».

Contacts
Courriel : philippe.gouezin@orange.fr

Source: Le Télégramme

Read Full Post »

Nous avons clôturé notre pétition, lancée il y a maintenant un an.  Notre patience a payé puisque 1113 personnes ont signé pour donner leur voix au paganisme et à nos lieux de mémoire !

Nous en sommes très heureux et travaillons à l’envoi de ces vingt-neuf pages de signatures nourries d’espoir. C’est un moment important pour les religions de la Terre qui vont enfin se faire connaître, en France, de nos institutions.

Un merci n’est pas suffisant alors un grand grand merci pour votre confiance ! Nous nous mettons au travail ;-).

A très vite !

Read Full Post »

Jean Markale, spécialiste de la mythologie celtique, est mort


24/11/2008 |

.

Jean Markale avait publié 102 ouvrages consacrés à la civilisation celtique.
Jean Markale avait publié 102 ouvrages consacrés à la civilisation celtique. Crédits photo : AFP

Il avait emprunté son pseudonyme au roi Mark de la mythologie celtique. De son vrai nom Jacques Bertrand, l’écrivain Jean Markale est mort hier à Auray (Morbihan). Il avait 80 ans. Les civilisations celtiques constituaient la passion de toute sa vie puisqu’il a consacré à ce domaine pas moins de 102 ouvrages. Il était plus particulièrement attiré par le roi Arthur et a publié un remarquable Cycle du Graal en huit tomes, ainsi que Contes et légendes des pays celtes, Vercingétorix, Druides et chamanes ou Petite Encyclopédie du Graal. Jean Markale s’est également intéressé à l’ésotérisme à travers des sujets comme les Cathares, les Templiers ou la légende de L’Or du diable de Rennes-le-Château. « Il a fait découvrir à un large public l’épopée celtique, connaissance auparavant réservée à une petite élite de chercheurs », a expliqué la romancière Claire Fourier, qui a annoncé la mort de Markale à l’AFP. L’auteur était né en 1928, de parents bretons, dans la forêt de Brocéliande, le berceau du mythe de la Table ronde. On comprend mieux cette quête du Graal.

.

Read Full Post »